SMSP, spécialiste du matériel médical et de premiers secours

Expédition 24/48h
Livraison offerte dès 250 €HT
Comment utiliser une compresse hémostatique d'urgence ?

Comment utiliser une compresse hémostatique d'urgence ?

Guides produits > Conseil d'utilisation
Publié le 18 mars 2019 - Mis à jour le 21 juin 2022

Lors d'une hémorragie externe, l'utilisation d'un pansement hémostatique permet de stopper le saignement sans couper la circulation du sang. Très souvent utilisé par les secouristes et les sapeurs-pompiers, il évite la surcompression et le risque de garrot artériel. Alors, comment bien utiliser et positionner un pansement hémostatique ? On vous explique tout ! 



Top Vente
31%
Coussin hémostatique Coupe hémo
à partir de 6,50 € HT
Coussin hémostatique Coupe hémo
En stock
29%
Coussin hémostatique d'urgence  1 partie
5,25 € HT
7,35 € HT
Coussin hémostatique d'urgence 1 partie
En stock


Dans quel cas utiliser un pansement hémostatique ?

En cas d’hémorragie externe, l’un des premiers gestes de secours consiste à stopper le saignement sans pour autant couper la circulation.
Ce geste de première urgence s’opère par une compression manuelle ou avec l'aide d’un pansement compressif.

 

Le pansement hémostatique d’urgence est spécialement conçu pour se substituer à la compression manuelle et ainsi, libérer le sauveteur pour permettre d’effectuer d’autres interventions de secours. 

 

Lors des plaies importantes à fort saignement, l’usage de ce matériel de soin est recommandé. Il arrête l’hémorragie tout en évitant la surcompression et le risque de garrot artériel. Un pansement hémostatique comme le Coupe Hémo + est testé par les secouristes et les sapeurs pompiers pour confirmer son efficacité et confirmer lors de leurs essais qu’aucun effet de garrot artériel n’a été constaté.

 

À noter, que le pansement israélien compressif est aussi une bonne alternative pour stopper une hémorragie externe tout en permettant au sauveteur de venir en aide à d'autres victimes. En effet, la bague en plastique intégrée permet de serrer la bande de façon permanente. S’il est très fortement serré, il peut même être utilisé comme un garrot. 

 

Contrairement au garrot, l’utilisation d’un pansement compressif n’est pas considérée comme un acte médical et peut être utilisé par tous. En effet, il est interdit de poser un garrot par toute personne qui n’est pas du corps médical.

 

Comment bien positionner un coussin compressif hémostatique ?

Le coussin hémostatique est composé d’une bande élastique avec un système d’accroche par velcro, d’une compresse et d’un carré de mousse.

La pose est très facile et peut être effectuée par toute personne même non secouriste.

Voici les 5 étapes pour une mise en place optimale du pansement hémostatique :

1. Dépliez totalement la bande élastique

Coussin hémostatique avec sa bande dépliée

2. Positionnez le pansement absorbant sur la plaie tout en appuyant

Coussin hémostatique sur bras

3. Enroulez la bande autour du membre

Coussin hémostatique mise en place

4. Tendez la bande plus ou moins fort pour régler la compression et obtenir une pression suffisante en fonction de l’hémorragie

Pose du Coussin hémostatique

5. Vérifiez le pouls pour contrôler la pression exercée par le coussin hémostatique. Si le pouls n’est plus sensible, alors la pression exercée par la bande est excessive. Il est donc nécessaire de relâcher légèrement la pression.

Vérification du pouls après pose du Coussin hémostatique

Conseils d’utilisation

Nous vous conseillons fortement d’utiliser des gants à usage unique en latex ou en nitrile pour éviter tout risque de contamination.

Veillez à indiquer l’heure de pose sur l’étiquette de pose dédiée. Cette information sera fortement utile pour les secouristes et personnes du corps médical.

Enfin, après la pose du pansement hémostatique, veillez à prévenir rapidement les services d’urgence :

-       Pompiers (18)

-       Samu (15)

-       Service d’urgence pour personnes sourdes ou malentendantes (114)