Dispositif médical indispensable pour un diabétique, le glucomètre permet de contrôler la quantité de sucre dans le sang. Ainsi, l'utilisateur peut suivre l'évolution de son diabète dans le but de l'équilibrer. Cette auto-surveillance régulière permettra par la suite de donner de précieuses informations pour adapter son alimentation et son traitement d'insuline.
Les avantages ? Un état de forme optimal et une prévention des complications telles que l'hypoglycémie et l'hyperglycémie.

Comment mesurer sa glycémie ?

5 étapes clés pour contrôler efficacement son taux de glycémie avec un glucomètre :

1. Nettoyez-vous les mains et la zone d'échantillonnage avec du savon et de l'eau tiède. Puis, désinfectez où vous allez piquer avec du coton imbibé d'alcool. Veillez à laisser sécher la solution d'alcool à l'air libre, elle s'évaporera rapidement.

2. Procédez à l'insertion de la bandelette dans le glucomètre en respectant bien la bonne extrémité. Ensuite, préparez la lancette de l'auto-piquer.
NB : Veillez à lire la notice d'utilisation de l'appareil avant sa manipulation.

3. Attendez l'autorisation de l'appareil vous indiquant à déposer une goutte de sang sur la bandelette. Cette information est indiquée par un message visuel sur l'écran du lecteur de glycémie. Ainsi, piquez-vous le doigt ou une autre partie du corps à l'aide de l'auto-piquer pour extraire une goutte de sang et la positionner sur la bonne extrémité de la bandelette.

4. Patientez et lisez les résultats. Rapide, l'appareil analyse en quelques secondes le taux de glycémie. Il émet généralement une indication sonore comme un bip ou un son pour signifier la fin du processus d'analyse. Les résultats diffèrent suivant le moment de la journée, de la nourriture et des boissons consommées.
Il n'existe pas un résultat idéal comme la température moyenne d'un corps humain mais d'une tranche comprise entre 1 et 1,4g/L de taux de sucre dans le sang.

5. Reportez de manière précise tous les résultats à des fréquences identiques (heures et valeur du résultat telles que le taux de glycémie à jeun ou le taux de glycémie postprandiale (moment 2h après le retard)) sur un carnet de suivi.

Utilisation du glucomètre : moment et fréquence.

Situation - Valeur de résultat Fréquence de l'auto-surveillance
Personne diabétique utilisant une pompe à insuline ou un traitement nécessitant au moins 4 injections d'insuline 4 mesures de glycémie par jour au minimum : avant les repas, 2h après le repas et au coucher.
Personne diabétique de type 2 traitée avec 1 injection d'insuline par jour et des médicaments antidiabétiques 1 prise de mesure par jour au minimum (moment au choix : à jeun, avant les repas, 2h après les repas ou au coucher)
Personne diabétique de type 2 uniquement traitée avec des médicaments sécrétagogues d'insuline Uniquement lors de la survenue de symptômes d'hypoglycémie
Personne diabétique de type 2 uniquement traitée avec des médicaments antidiabétiques Non nécessaire, sauf lors de situations particulières

Comment choisir un bon lecteur de glycémie ?

Pour faire votre choix sur un glucomètre fiable, vous devez prendre en compte certaines caractéristiques : 

  • Certification CE
  • Fonctionnalités : Certain modèle dispose d'une fonction parlante permettant le guidage et la lecture des résultats. Très utile pour les personnes âgées ou les personnes souffrant de troubles de la vision.
  • Ergonomie : Veillez à la forme et à la taille du lecteur de glycémie et choisissez un modèle adapté à votre morphologie.
  • Performance : Portez votre sélection sur un appareil disposant une large plage de mesure. 

Découvrez notamment notre top vente : le glucomètre Vox avec fonction parlante qui a l'avantage de ne pas avoir de code manuel à saisir et ainsi, d'éviter tous risques d'erreurs de calibrage. Ce modèle est fiable et ultra précis avec une large plage de mesure de 20-600 mg/dL.

Quel que soit votre choix, amenez le glucomètre à votre médecin traitant pour valider avec lui la fiabilité de mesure de l'appareil et vous expliquer son bon fonctionnement.