SMSP, spécialiste du matériel médical et de premiers secours

Pose ACT pompier : les bonnes pratiques

Pose ACT pompier : les bonnes pratiques

Guides produits
Publié le 25 mars 2021
 

La pose d’une attelle cervico-thoracique nécessite beaucoup de précautions et vigilance pour ne pas aggraver la situation d’une personne victime d’un traumatisme de la colonne vertébrale. Alors, dans quelle situation la pose d’une ACT pompier est-elle nécessaire ? Comment la mettre en place en toute sécurité ? Réponse à toutes vos interrogations ici !



15%
Attelle cervico-thoracique type Ked Ferno DMT
94,00 € HT
110,90 € HT
Attelle cervico-thoracique type Ked Ferno DMT
En stock
10%
Attelle cervico-thoracique Ked Ferno
180,00 € HT
199,99 € HT
Attelle cervico-thoracique Ked Ferno
En stock


Dans quelle situation la pose attelle cervico thoracique est-elle nécessaire ?

L’attelle cervico-thoracique permet d’immobiliser l’axe tête-nuque-tronc d’une victime suspecte d’un traumatisme de la colonne vertébrale suite à un accident de la route ou toutes autres situations d’urgence. L’ACT peut être utilisée sur une victime assise ou dans d’autres positions rendant son accès difficile. Elle permet de limiter toute aggravation lors des manipulations des secouristes pour le transfert du patient, sur un plan dur ou matelas à dépression.

Il est important de noter que la pose act pompier doit se faire après la mise en place d’un collier cervical.

 

Attelle cervico thoracique mise en place

Avant sa mise en place, il est important de préciser la composition d’une attelle cervico-thoracique. Voici la composition de l’act pompier type KED DMT, un modèle idéal que nous vous conseillons, avec un rapport qualité / prix imbattable :

 

✔️ Un corset semi-rigide dans le sens de la hauteur, composé d’une bande thoracique reliée à un rabat de tête ;

✔️ 1 sangle frontale de maintien pour maintenir la tête immobile et droite;

✔️ 1 sangle mentonnière de maintien pour maintenir la nuque immobile et droite;

✔️ 1 coussin de nuque ;

✔️ 3 sangles thoraciques avec un code couleur pour une identification rapide lors de la pose ;

✔️ 3 sangles de portage ;

✔️ 1 sac de rangement.

 

Composition ACT pompier

 

Afin de mettre en place une attelle cervico thoracique dans les meilleures conditions possibles et en toute sécurité, 3 équipiers secouristes sont nécessaires.

 

Mise en place d’une ATC dans le cas d’une victime en position assise :

 

  •  Equipier 1 : maintient la tête de la victime durant toute la manœuvre ;
  •  Equipier 2 et 3 : se positionnent de chaque côté de la victime pour installer l’attelle ;
  • Equipier 1 : une fois le collier cervical mis en place, continuer de maintenir la tête de la victime en position neutre ;
  • Equipier 2 : contrôle la sensibilité et la motricité de l’extrémité de chaque membre ;
  • Equipier 2 et 3 : examinent le dos de la victime en décollant légèrement la victime du dossier du siège tout en maintenant l’axe tête-cou-tronc ;
  • Equipier 2 : Introduit l’ACT en commençant par l’extrémité de la tête, sans toucher les avants bras du secouriste qui maintient la tête de la victime (équipier 1) ;
  •  Equipier 2 et 3 :
    o Centrent l’ACT sur l’axe de la colonne vertébrale puis ramènent le dos de la victime contre l’attelle ;
    o Positionnent les parties mobiles du corset sous les bras de la victime (au contact des aisselles) ;
    o Maintiennent le corset thoracique en attachant la sangle thoracique du milieu puis celle inférieure et supérieure ;
    o Attachent les sangles de cuisses ;
    o Serrent l’ensemble des sangles ; o Installent les sangles au niveau du front et du menton, sur la partie haute et rigide du collier cervical ;
    o Vérifient les différentes fixations et ajustent le serrage si besoin afin que l’ATC ne glisse pas au cours du relevage et déplacement de la victime.

 

Pose ACT pompierCrédit photo : SDIS du calvados

 

 

Pour finir la manœuvre :

 

Contrôle de la motricité et de la sensibilité de l’extrémité de chaque membre suite à la mise en place de l’attelle.

 

Les cas particuliers :

 

- Femme enceinte : ne pas serrer la sangle thoracique inférieure au cours des derniers mois de grossesse ;

- La victime présente un traumatisme du thorax : ne pas serrer la sangle thoracique supérieure afin de ne pas limiter la respiration de la victime ;

- La victime présente une suspicion de fracture du fémur : ne pas placer la sangle sur la cuisse concernée.