Oxygénothérapie matériel : utilité des lunettes et masque à oxygène

L'oxygénothérapie est un traitement médical temporaire ou prolongé permettant d'apporter une concentration d'oxygène aux voies respiratoires du patient.

Pour se faire, l'oxygène est fourni par des lunettes O2 ou par un masque à oxygène. Cette oxygénothérapie peut être réalisée en milieu hospitalier ou à domicile notamment pour les personnes souffrantes d'insuffisance respiratoire chronique. Mais également, en intervention par les secouristes pour aider une personne en détresse respiratoire.

Pose et utilisation des lunettes et masques O2

La pose du masque ou lunettes nasales se fait aisément et rapidement. Il suffit simplement de l'apposer sur le nez du patient. Pour un masque haute concentration, veillez à ce que la réserve soit entièrement gonflée avant de procéder à la pose. Par ailleurs, pour faciliter son remplissage nous vous conseillons d'exercer une légère pression sur la valve menant au masque avec votre doigt.

Suite à la pose, le patient pourra respirer un air enrichi en oxygène jusqu'à une valeur possible de 100%. Pour information, l'oxygène représente généralement que 21% en proportions volumiques dans l'air ambiant. En effet, l'air est principalement constitué d'azote, généralement à hauteur de 79%.

En fonction des personnes (âge, mode de vie, etc.) et de leurs pathologies, l'apport en concentration d'oxygène, son type et mode d'administration seront adaptés.

Types d'oxygénothérapie

Il existe deux méthodes, la première est l'oxygénothérapie normobare. Elle consiste à apporter artificiellement de l'oxygène par pression atmosphérique. Avec cette méthode, on distingue deux moyens techniques générant un bas ou un haut débit d'oxygène. Le bas débit permet d'enrichir l'air respiré par le patient en oxygène. Et le haut débit permet au patient de respirer uniquement de l'oxygène pur.
L'oxygénothérapie normobare est réalisée avec les moyens suivants :
- Lunettes à oxygène : tubulure avec des embouts nasaux permettant de délivrer un faible débit d'oxygène concentré.
- Masque à oxygène moyenne concentration : permet d'enrichir à environ 50% en oxygène l'air inhalé par le patient.
- Masque haute concentration : permet une inhalation d'oxygène avec des concentrations de 100%.

La seconde méthode est l'oxygénothérapie hyperbare. Elle consiste à placer le patient dans un caisson d'oxygène prévu à cet effet (caisson hyperbare).

Par Ramazan SOYLU. Publié le 11 janvier 2019.

8 produit(s) trouvé(s)

produit(s) par page